Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Nouveau capteur proposé par Axxios Technology
 
Le 14-09-2018

L’EPHJ-EPMT-SMT, salon des sous-traitants de l’horlogerie, de la microtechnique et des techniques médicales qui a fermé ses portes le 21 juin dernier, met chaque année sous les projecteurs les principales innovations de l’industrie suisse et étrangère.

Conçu comme un condensateur multicouche, celui-ci agit au cœur même de la matière afin de faciliter et accélérer l’évacuation des vibrations. Une technique très simple qui trouve des applications dans le sport et l’industrie, domaine où ce genre de patch permet jusqu’à 35% de réduction de l’énergie vibratoire sur les machines, une baisse de 25% de la température dans les roulements et, au final, une diminution de la consommation d’électricité et une augmentation de la qualité.

Créée en 2015 à Delémont et employant aujourd’hui cinq collaborateurs, Axxios Technology commercialise en exclusivité les capteurs AXS, lesquels ont été développés et sont produits au Liechtenstein. «Au départ, le système a été pensé pour augmenter les performances de la chambre de combustion d’une voiture de course, explique le fondateur et CEO Jacques-Alain Lehmann. Ce n’est qu’après, et par hasard, que les développeurs se sont rendus compte des effets de ce capteur sur les vibrations. La technique a donc été étendue au vélo, à la moto, au ski, au golf... puis à l’industrie.»

Le capteur AXS agit directement sur la structure atomique de la matière, qu’elle soit solide, liquide ou gazeuse. Une fois collé sur la machine, le moteur ou l’accessoire sportif, ce patch modifie son support en influençant les champs magnétiques. «En temps normal, l’énergie vibratoire doit se frayer un chemin à travers le matériau, poursuit Jacques-Alain Lehmann. En interagissant de manière électrostatique, l’AXS va avoir un effet sur l’orientation des ions et des électrons, lesquels vont s’ordonner dans la structure cristalline. Résultat: la conductivité est améliorée et la dissipation des vibrations est accélérée.» Aucune énergie externe n’est nécessaire, seul le principe de résonnance permet au capteur d’être efficace.

Appliquée à des fraiseuses, des tailleuses ou encore des affuteuses, cette technologie élimine jusqu’à 30% des perturbations. Une performance qui induit une diminution des frictions dans les roulements à billes, un amoindrissement de l’usure mécanique, une amélioration des états de surface des composants et, par conséquent, un effondrement des taux de rebus - jusqu’à 40% selon les machines.

Fédération de l'industrie horlogère suisse

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved