Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Les montres connectées peinent à convaincre
 
Le 12-03-2018


Alors qu’à la sortie des premières montres connectées, de nombreux mordus de nouvelles technologies se pavanaient fièrement avec une smartwatch au poignet. Aujourd’hui, il semblerait que ces gadgets dorment plutôt au fond des tiroirs.

Top et flops

L’annonce de l’Apple watch en 2014 avait fait fureur auprès des geeks, et de nombreuses marques s’étaient lancées à leur tour dans la production de montres connectées. Mais certaines d’entres elles ont décidé après coup de se retirer du marché, comme Adidas, Nike ou encore TomTom. Cette décision est simple à expliquer : les chiffres de ventes sont majoritairement en baisse (- 46% pour Fitbit en 2017 par exemple). Certaines marques arrivent cependant à tirer leur épingle du jeu, comme Apple qui domine le marché avec une croissance de plus de 54 % par rapport à 2016.

Des smartwatches pas si utiles

Lorsque l’on demande aux consommateurs d’expliquer ce désintéressement, les réponses sont plutôt unanimes : manque de fonctionnalités, d’innovations et surtout d’autonomie. Quant à leur utilité… on cherche encore.

Quand le luxe s’invite dans la danse

Si certaines marques ont décidé d’arrêter la production de montres connectées, d’autres comme Louis Vuitton, Alpina ou encore Rolex sont bien décidées à conquérir le marché. Leur objectif est de séduire une clientèle haut de gamme avec des montres d’apparence classique qui cachent des fonctions connectées.

D’autres firmes, comme BioWatch, choisissent d’inventer de nouveaux concepts. Cette start-up suisse aimerait permettre à l’utilisateur de contrôler l’accès à son compte bancaire, à son véhicule, mais aussi à son domicile via la lecture d’empreintes digitales. Affaire à suivre !

Marvin Tachonil
lifestyle.boursorama.com

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved