Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



La croissance se confirme pour l’exportation de garde-temps suisses
 
Le 30-11-2017

Les exportations dans le secteur de l’horlogerie suisse se portent mieux depuis mars, après deux années compliquées. On observe une remontée de 2,4 % sur les 6 derniers mois. Avec une croissance des exportations de 9,3 % au mois d’octobre, la Fédération horlogère communique un chiffre d’affaires de plus de 1,5 milliard d’euros. Cette belle progression dans l’exportation s’explique par la reprise de certains marchés.

Horlogerie : une croissance différente selon les pays

Durant le mois d’octobre, une belle part des ventes s’est faite remarquer sur le continent asiatique, spécialement en Chine (avec une hausse de 18.2%) et à Hong Kong (avec une progression de 15.8%). Ces deux territoires sont les premiers consommateurs d’horloges de luxe et constituent une belle rampe de lancement pour diffuser le reste des pièces sur le continent. La hausse des ventes au Japon est encore plus marquée avec une croissance de 21.7% (même si les ventes commencent à baisser progressivement).

Le continent américain reste toutefois le second marché des entreprises horlogères suisses, même si on note un recul de -7.3% des ventes. Sur le continent européen, la Grande-Bretagne affiche une hausse de 1.2% et une légère stagnation est remarquée en Italie avec une baisse de -0.7%. Sur l’ensemble de l’Europe, on note une croissance de 5.9%.

Des résultats largement impactés par la conjoncture

La reprise actuelle se traduit largement par l’assouplissement des contraintes dans plusieurs pays.

Rappelons-nous, en Chine, le gouvernement avait mis en place vers la fin d’année 2013 des lois visant à lutter contre la corruption. L’interdiction des cadeaux extravagants sur le territoire, impacta fortement les ventes.

D’autres circonstances avaient affecté le monde de l’horlogerie, notamment la baisse du pouvoir d’achat en Russie à cause du déclin du rouble. Les multiples attentats en Europe ou encore la “Révolution des parapluies” de Hong Kong ont également influencé les habitudes d’achats des touristes.

Cette reprise est donc une excellente nouvelle pour le marché de l’horlogerie suisse. Espérons que cela perdure à présent dans le temps.

journalduluxe.fr

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved