.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



A. QUADRONI - Sertissage, de la pièce unique à la grande série.
 
Le 17-06-2019
de A. Quadroni

L'atelier Quadroni a été fondé en 1967 à La Chaux-de-Fonds par Alfio Quadroni. Aux premiers temps, l'entreprise réalisait divers travaux de création, montage, assemblage de parures, bijoux et accessoires, sous mandat. Vinrent s'y ajouter la joaillerie, le soudage de bracelets et la terminaison. Elle acquit alors sa réputation de bienfacture qui ne la quitta plus ; elle évolua ensuite en ajoutant à sa palette d'activités le sertissage en joaillerie horlogère, activité qui, ayant pris de l'ampleur, occupe aujourd'hui l'essentiel de son temps.

L'entreprise vit et évolue en lien étroit avec les industries du luxe : horlogerie, joaillerie, des domaines où se rejoignent la créativité et l'extrême précision des exécutions. La maison Quadroni a acquis l'entière confiance de ses clients, connus pour leurs hautes exigences.

Notre savoir-faire est réputé et notre philosophie est de fournir un travail de qualité dans le respect des délais. Au fil des ans et des modes, la société a su évoluer et s'adapter pour répondre aux attentes nouvelles de ses clients.

L'atelier Quadroni a développé et affirmé sa personnalité dans l'art de marier les métaux nobles, les pierres précieuses et les décors...
Il s'investit totalement dans la qualité tout en proposant une riche palette de savoir-faire.

Sertissage artisanal
Sertissage CNC
Gravure
Joaillerie

Serti grain

Méthode de sertissage permettant de mettre en valeur chaque diamant ; connu également sous la dénomination « pavé ou pavage », sous-entendant une quantité de pierres de diamètres égaux ou inégaux, disposés sur une surface de n'importe quelle forme. Les diamants sont maintenus par le repoussé de petits « ergots » de métal directement prélevés dans la matière et rabattus sur les pierres. Ces « ergots » sont ensuite débarrassés de leurs éventuelles bavures, puis formés en demi-boules appelés « grains ». La grosseur de ces grains déterminera l'esthétique finale du travail désiré par le client. Selon ses désirs, le décor « grains » sera plus ou moins visible ; on obtient avec cette technique un résultat esthétique et lisse au touché.

Serti clos
Type de sertissage très ancien, consistant à entourer entièrement la pierre par la matière l'environnant. On rabat cette dernière après avoir ajusté la pierre dans son logement le plus précisément possible, à l'aide d'un ciselet ou d'un marteau mécanique ; la matière se couche petit à petit contre les contours de la pierre, et vient ainsi la sertir. Le serti clos est particulièrement adapté pour les diamètres de pierres assez importants, et résiste bien à l'usure du temps. Méthode utilisable pour toutes les formes de pierres.

Serti griffe
Cette technique est couramment utilisée pour les solitaires et les bagues de fiançailles. Le nombre de griffes ou tiges métalliques varie en général entre 2 et 8 au maximum. Leurs tailles et formes peuvent diverger. Le principe est d'enserrer le diamant entre les griffes au niveau de son feuilletis. Comme la pierre reste très visible, l'éclat est optimal. Le serti griffe est la méthode la plus fragile, sensible au choc et à l'usure.

Serti neige
Très fréquemment utilisé sur les cadrans et les boîtiers de montre, le serti neige donne un effet voluptueux et naturel à la pièce. Une façon imagée de se le représenter serait de penser à un champ enneigé, doté d'une brillance éclatante. L'art de cette technique et de poser chaque diamant l'un après l'autre, côte à côte, en jouant sur leurs différents diamètres afin de recouvrir et animer le support de métal précieux. La sélection des pierres nécessite une grande expertise. Au vu de ses spécificités, chaque pièce devient unique.

Serti baguette
Cette méthode fréquemment appelé « serti rail », consiste à sertir des pierres de forme rectangulaire, carrée ou trapézoïdale en utilisant le principe du rail. Ce type de sertissage est le plus délicat à réaliser. Les baguettes sont en général de tailles différentes et le sertisseur doit veiller à adapter et ajuster sa préparation à chaque pierre. Elles sont ensuite insérées dans le rail préalablement préparé par le sertisseur d'un côté et de l'autre côté, on utilise un petit marteau pneumatique pour modeler la matière afin de recouvrir progressivement le bord des pierres. Comme finition, une découpe est effectuée pour homogénéiser et faire briller les bords extérieurs. L'alignement parfait donne un effet harmonieux et la lumière est reflétée uniformément.

Serti clou
Très fiable pour les bijoux et les alliances, le serti clou maintient plusieurs pierres ensemble, 4 en général. Cette technique consiste à souder une tige de métal souvent plus grosse qu'une griffe de taille traditionnelle à la monture du bijou afin d'y insérer les diamants à la hauteur souhaitée. Pour achever la procédure, on utilise un marteau frappeur qui vient écraser le clou autour de chaque pierre pour la maintenir solidement insérée. Cette opération est très délicate car la tenue s'effectue par un seul clou. Ce style est fréquent sur les pavages de diamants.

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved