.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Bonne résistance de LVMH en 2020
 
Le 13-02-2021

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, leader mondial des produits de luxe, réalise en 2020 des ventes de 44,7 milliards d’euros, en recul de 17%. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 16% par rapport à 2019.

LVMH témoigne en 2020 d’une bonne capacité de résistance dans un environnement économique fortement perturbé par la grave crise sanitaire ayant entraîné l’arrêt des voyages internationaux et la fermeture durant plusieurs mois des boutiques et des sites de production du groupe dans la plupart des pays.

Avec des ventes en recul de 3% à périmètre et devises comparables au quatrième trimestre, le groupe connaît une amélioration sensible des tendances pour toutes ses activités par rapport aux neuf premiers mois de 2020. Alors que l’Europe reste encore pénalisée par la crise, les Etats-Unis connaissent une bonne reprise et l’Asie est en forte croissance.

Le résultat opérationnel courant, qui s’établit à 8,3 milliards d’euros en 2020, voit sa baisse sur l’année limitée à 28% grâce à un retour à la croissance au second semestre, en hausse de 7%. La marge opérationnelle courante ressort à 18,6% en 2020. Le résultat net part du groupe s’élève quant à lui à 4,7 milliards d’euros, en recul de 34%.

L’activité Montres et Joaillerie voit ses ventes baisser de 23% à périmètre et devises comparables en 2020 avec une forte amélioration des tendances au quatrième trimestre dont le recul est limité à 2%. Le résultat opérationnel courant est en recul de 59%. Bvlgari fait preuve d’une forte réactivité et tire rapidement parti de la forte reprise en Chine. La maison maintient un rythme soutenu d’innovations joaillières avec les lancements réussis de ses collections Serpenti Viper, B.Zero1 Rock et Barocko. Chaumet inaugure début 2020 son adresse historique de la Place Vendôme à Paris et renforce sa présence en Chine. Dans le secteur horloger, TAG Heuer célèbre ses 160 ans avec plusieurs éditions limitées dans la collection Carrera, tandis que la troisième génération de la montre connectée est lancée à New York. L’année 2021 marquera l’arrivée au sein du groupe du joaillier américain Tiffany.

L’activité Vins et Spiritueux voit ses ventes reculer de 14% à périmètre et devises comparables en 2020. Le résultat opérationnel courant est en baisse de 20%. L’ensemble des maisons a fait preuve d’une grande résilience et a gagné des parts de marché.

Le groupe d’activités Mode et Maroquinerie enregistre en 2020 une baisse de ses ventes à périmètre et devises comparables limitée à 3% dans un environnement pourtant marqué par la fermeture des boutiques durant plusieurs mois. Le second semestre affiche un net rebond de l’activité, avec une croissance organique à deux chiffres des ventes pour chacun des trimestres.

L’activité Parfums et Cosmétiques enregistre une baisse de 22% de ses ventes à périmètre et devises comparables en 2020. Le résultat opérationnel courant est en recul de 88%.

L’activité Distribution sélective voit ses ventes baisser de 30% à périmètre et devises comparables en 2020. Le résultat opérationnel courant s’établit à 203 millions d’euros.

Fort de la grande réactivité de ses équipes, de leur esprit entrepreneurial et de la bonne répartition entre ses différents métiers et les zones géographiques où il opère, LVMH aborde l’année 2021 avec une confiance prudente et se fixe à nouveau comme objectif de renforcer son avance sur le marché mondial du luxe.

Lors de l’Assemblée générale du 15 avril prochain, LVMH proposera un dividende de 6 euros par action.

 



Copyright © 2001 - 2021 Inter Group News All Rights Reserved