Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Un Prix pour Le Passage de L’Horlogerie aux Medtechs
 
Le 30-01-2019

Le premier Challenge Watch Medtech est remis aujourd’hui à Meyrin (GE)

Pour compenser les creux de commandes dans l’industrie horlogère, les sous-traitants sont de plus en plus nombreux à se diversifier. Principal territoire visé, les medtechs. «Ce secteur fait appel aux mêmes qualités de précision, de miniaturisation et de fiabilité que celles requises dans une montre», explique Benoît Dubuis, de la fondation Inartis. Celle-ci met à disposition son réseau afin de faciliter le passage entre les deux univers. «Les techniques sont voisines, mais nécessitent une adaptation pour répondre aux exigences du domaine médical. Nous sommes là pour identifier les besoins, lister les clients potentiels, et établir des ponts entre eux et les projets des sous-traitants horlogers».

Visibilité

Afin de conférer davantage de visibilité aux entreprises qui se diversifient, Inartis, en collaboration avec le salon EPHJ-EPMT-SMT ont lancé le prix Watch Medtech, distinction remise pour la première fois ce mardi chez Hewlett-Packard Entreprise à Meyrin (GE).

Coloration de mouvements de montres

Parmi les finalistes pour le premier prix, l’entreprise Positive Coating, fondée en 2004 à La Chaux-de-Fonds, spécialisée dans les revêtements colorés pour les montres. «Nous appliquons des traitements sur des mouvements, ou des pièces apparentes de la montre, comme les boîtes, les cadrans ou les lunettes, précise Lucien Steinmann», chargé de la diversification de la société. Des traitements adaptables à des matériaux différents, comme le tungstène, le laiton, l’acier inox ou le titane. Positive Coating fournit 200 clients, marques de montres ou sous-traitants, et se tourne aujourd’hui vers les medtechs «pour niveler les montagnes russes que représentent les cycles conjoncturels horlogers».

Enrobage d'implants médicaux

Une nouvelle technologie permet à la société de proposer de la coloration pour les outils dentaires (fraises, mèches), ou médicaux (stents). «Elle intéresse les fournisseurs, surtout dans l’orthodontie, qui cherchent à se distinguer de la concurrence». L’encapsulation (enrobage) de pièces, permet quant à lui de protéger des implants médicaux des fluides corporels, et d’empêcher que de microéléments ne s’échappent dans l’organisme. Positive Coating compte déjà plusieurs projets en cours pour des clients suisses et européens.

Ivan Radja

24heures.ch

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved