Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Une start-up neuchâteloise très attendue au salon EPHJ de Genève
 
Le 13-06-2018

Lier métal et céramique sans colle: Sy&Se s’y colle. Prix en jeu pour la dernière née des start-up neuchâteloises.

La start-up neuchâteloise Sy & Se est en lice pour le convoité Prix des exposants du salon EPHJ. Le grand rendez-vous genevois de la précision s’ouvre ce mardi à Palexpo (voir ci-contre). Sébastien Brun, le patron de Sy & Se, y participe pour la première fois pour présenter l’impulse current bonding.

Le procédé qu’il a développé lorsqu’il était analyste à la HE-Arc Ingénierie permet de lier des matériaux sans colle ni soudure. «Il s’agit d’une technologie de rupture, et non de l’amélioration d’une technique existante», explique Sébastien Brun. Il y a donc un nouveau marché à créer. L’ingénieur s’y lance en janvier 2018 sur le site chaux-de-fonnier de l’incubateur Neode.

Prototypes en vue

Depuis, des tests ont montré qu’une vingtaine de liaisons différentes sont viables. Quartz, saphir, acier inox: lier ces matériaux sans colle permet d’atteindre une solidité, une étanchéité ou une durabilité nouvelles. La start-up de 5 personnes cherche un million de francs environ pour poursuivre son développement.

Pour l’instant, la société vend des études de cas et sera rapidement en mesure d’assurer de petites productions. Un prototype horloger est en voie de certification, et un autre en medtech devrait l’être bientôt. A terme, l’entreprise doit s’orienter vers le service aux entreprises, voire la vente de machines pour les grandes sociétés qui envisagent des productions plus importantes.

Microtechniques, composants horlogers et medtech réunis à Palexpo

C’est un de ces rendez-vous geneveois où l’on croise surtout des Neuchâtelois. L’EPHJ-EPMT-SMT, c’est le salon de la sous-traitance horlogère qui s’est étendu, depuis sa naissance en 2000, à toutes les microtechniques. Près de 700 exposants se présentent. Avec un mot d’ordre: pas de produit fini. L’ambiance est au b2b, aux affaires entre professionnels. Et entre hommes, principalement. Une ambiance qui se féminise toutefois lentement. Parmi les conférences organisées lors de l’événement, «La femme dans l’industrie au 21e siècle» réunira un panel de femmes dirigeantes, parmi lesquelles Catherine Frioud-Auchlin (Auchlin polissage à La Neuveville), et Marjolaine Cordier (Vardeco, Develier).

PAR LUC-OLIVIER ERARD
www.arcinfo.ch

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved