Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Une longue passerelle devrait relier l'usine Sellita à une nouvelle unité en construction
 
Le 28-05-2018

Le fabricant de mouvements de montres chaux-de-fonnier Sellita construit une nouvelle unité au Crêt-du-Locle. Une longue passerelle devrait relier les deux bâtiments.

La photo du nouveau chantier du fabricant de mouvements mécaniques Sellita au Crêt-du-Locle date un peu. Et pour cause: depuis plus d’un mois, nous sollicitons l’entreprise pour savoir ce qu’elle entreprend, après la démolition de l’ancien hangar des cars postaux, en face du site où elle a construit en 2007 puis 2013 sa nouvelle usine. Demande d’informations laissée lettre morte.

Ce que l’on sait cependant, c’est qu’en décembre 2015, la Ville de La Chaux-de-Fonds annonçait la vente à Sellita de cette grande parcelle (on parle de 12000 mètres carrés). Elle l’avait fait sans préciser ni sa taille ni son prix. L’entreprise précisait alors qu’elle allait s’agrandir en 2018 et prévoyait de construire 4000 m2 d’extension.

Fini la crise?

Son patron Miguel Garcia admettait pourtant alors avoir souffert de la crise et réduit ses effectifs de 500 en 2014 à 450 en 2017 sur ses sites (y compris en Allemagne et à Saignelégier). L’extension témoignait donc d’un côté d’une volonté de politique anticyclique et de l’autre d’un positionnement face au Swatch Group qui avait annoncé en son temps ne plus vouloir livrer de mouvements à ses concurrents à partir de 2019. La reprise horlogère semble donner raison au patron de Sellita.

Autorisation anticipée

D’un point de vue architectural, un détail qui n’en est pas tout à fait un: le projet prévoit de relier les deux bâtiments par une longue passerelle jetée au-dessus de la route des Menées, qui conduit tout droit vers Cartier. Le projet a passé le cap de la mise à l’enquête publique. Une opposition a pu être levée. Les plans seront sanctionnés sous peu. Sellita est pour l’instant au bénéfice d’une autorisation anticipée pour lancer le chantier.

PAR ROBERT NUSSBAUM
arcinfo.ch

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved