Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Conditionnement: Marvinpac vise une croissance internationale
 
Le 13-02-2018

Le spécialiste du conditionnement à façon basé à Châtel-St-Denis et Prague veut passer du façonnier à l'artisan industriel

Si le nom de Marvinpac n’évoque rien au grand public, il est pourtant connu parmi les industriels de l’agro-alimentaire, de la confiserie, horlogerie, maroquinerie, instruments d’écriture, de la cosmétique, suisses et européens.

Cette PME réalise plus de 45 millions de francs de chiffre d’affaires en B2B sur deux sites de production.

Elle est basée à Châtel-St-Denis depuis 2013 - où 120 collaborateurs travaillent sur un site de production de 10.000 m2 avec 6000 emplacements palettes - et à Prague, depuis 2010, où 250 collaborateurs travaillent sur ce deuxième centre de production de 13.000 m2 avec 12.000 emplacements palettes.

Le cœur de métier de Marvinpac est le conditionnement à façon, c’est-à-dire le remplissage et le conditionnement dans des cartons pour les industriels.

Forte d’une croissance organique continue depuis sa création, Marvinpac - qui a déménagé 6 fois depuis sa création - s’est diversifiée en créant en 2016 une entité MS Swiss Cosmetics à Châtel-St-Denis, spécialisée dans le développement et la fabrication de produits cosmétiques swiss made.

La PME projette aujourd’hui de grandir par l’international, passant du statut de façonnier à celui d’artisan industriel, selon Ludovic Hericher, CEO de Marvinpac et MS Swiss Cosmetics. Entretien

Marvinpac possède deux centres de production (en Suisse et à Prague) et deux bureaux d’achat (en Suisse et en Chine). Quelles seront vos prochaines étapes d’internationalisation?

L’ouverture du bureau de Shenzhen en 2008 nous a permis d’être proches du marché asiatique, qui est dynamique et porteur, depuis une décennie. Nous continuerons d’y renforcer notre présence.

Nous sommes bien implantés en Europe où se situe la majorité de nos clients industriels. Raison pour laquelle nous avions développé une usine entièrement modernisée à Prague, dans la zone douanière européenne, en zone euro. Nous continuerons de nous y développer.

Les Etats-Unis représentent un marché très important pour nous via nos clients industriels. Nous réfléchissons à la meilleure solution pour continuer l’internationalisation de Marvinpac.

La Suisse reste-elle au centre de vos préoccupations?

Les sièges sociaux de Marvinpac et de MS Swiss Cosmetics resteront à Châtel-St-Denis. Suite à l’abandon du taux plancher franc suisse avec l’euro, le 15 janvier 2015, nous étions difficulté, à l’instar de toute l’industrie exportatrice suisse. Nous avons donc pris la décision stratégique d’abandonner une partie de nos activités suisses de conditionnement de production alimentaire et de nous repositionner sur un métier qui faisait toujours du sens depuis la Suisse. C’est à cette date, que nous avons aussi noué un partenariat stratégique avec une entreprise lyonnaise complémentaire de nos activités. Ensemble, nous avons développé une activité de Recherche & Développement, qui est basée à Châtel-St-Denis travaillant sur la création et la production de nouvelles formules cosmétiques. Nos nouveaux clients sont les grands noms de la cosmétique suisse, qui nous sous-traitent certain de leurs besoins de fabrication de crèmes.

Le nouveau segment dans la cosmétique suisse premium permet-il de compenser l’abandon d’un pan de vos activités en 2015?

Les activités de conditionnement alimentaire arrêtées représentaient historiquement environ 15% de notre chiffre d’affaires. La tendance de notre nouveau segment skincare spécificité suisse est à la hausse, mais ne compense pas encore la perte de ces revenus. Les ingrédients naturels, la technicité élevée, le label suisse premium dont l’efficacité de la formule est supérieure aux concurrents européens est un marché d’avenir sur lequel nous misons.

Quel est le niveau de digitalisation de Marvinpac?

Nos deux usines sont entièrement modernisées, c’est-à-dire qu’elles permettent une gestion personnalisée (taylor-made) en fonction de ventes réelles de nos clients. Grace à notre service en mode VMI (inventaire sous gestion du fabricant), nous garantissons pour nos clients les plus exigeants les meilleurs taux de service opérationnels.

Marvinpac est agile pour répondre à un time-to-market toujours plus court et exigeant et nous devons de plus en plus réduire de 30 à 50% le temps de lancement d’un produit.

A la différence de nos concurrents - de grands logisticiens ou certains fabricants d’emballages, Marvinpac associe selon les besoins clients de très nombreux services complémentaires sous un même toit. Marvinpac est comme une plateforme, qui peut regrouper pour un même produit le travail réalisé auparavant par 8 fournisseurs. C’est un avantage concurrentiel indéniable. Nous simplifions la très grande complexité des opérations de nos clients, garantissons une très grande réactivité grâce à la disponibilité permanente de certains stocks de composants clés sur nos deux sites. Grace à notre organisation industrielle agile et réactive nous atteignons régulièrement des taux de service supérieur à 98,5%. A l’avenir, nous souhaiterions aller encore plus loin et accompagner nos clients au plus proche de leur pays d’exportation ….

Elsa Floret
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved