.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Statistiques horlogères: La croissance reste forte
 
Le 15-08-2008
de FH - Fédération de l'industrie horlogère suisse

En ligne avec les résultats des mois précédents, les exportations horlogères ont enregistré une croissance de 13,4% en juin, à 1,6 milliard de francs. Cette forte hausse a été réalisée en dépit d'un effet de base très défavorable. A la moitié de l'année, les horlogers suisses ont exporté l'équivalent de 8,3 milliards de francs, soit 14,9% de plus qu'en janvier-juin 2007. La variation annualisée s'est située au-dessus de 15% pour le huitième mois consécutif, à +15,8%.

Les premiers mois de l'année ont connu une évolution soutenue, à l'exception de mars, victime d'un effet de base défavorable et de trois jours ouvrables en moins. La variation de la moyenne mobile sur douze mois n'a cependant jamais quitté les sommets. L'Asie est devenue le moteur de la croissance, alors que les marchés plus classiques ont affiché un ralentissement.

Les produits
Le mois de juin s'est montré particulièrement favorable aux exportations de montres-bracelets, qui ont vu leur valeur progresser plus que la moyenne de la branche (+14,5%). Le nombre de pièces exportées a fortement augmenté par rapport à juin 2007 (+12,0%), grâce principalement à la catégorie des autres matières, en croissance de 130'000 unités (+32,6%). La plupart des autres matériaux a également contribué à la hausse, notamment l'or (+25,0%) et le bimétallique (+55,4%).
Le premier semestre a bouclé sur un bilan très favorable pour les montres-bracelets. Leur valeur s'est accrue de 15,9%, à 7,7 milliards de francs. Durant cette période, les horlogers suisses ont expédié 12,6 millions de garde-temps à l'étranger, soit une progression de 7,1% par rapport à janvier-juin 2007. Après six mois, l'avance sur l'année passée est déjà de 830'000 unités. Les plus fortes contributions à cette hausse ont été dues à la catégorie des autres matières (+280'000 pièces), à celle des autres métaux (+270'000 pièces) et à l'acier (+170'000 pièces). Représentant une part de marché bien plus restreinte, les montres en platine ont affiché la plus forte croissance avec +82,2%.
Les montres-bracelets ont connu deux rythmes d'évolution différents en fonction de leur prix durant le premier semestre. Les produits de plus de 3'000 francs (prix export) ont réalisé une progression voisine de 30%, aussi bien en valeur qu'en nombre de pièces. Au-dessous de cette limite, les garde-temps ont vu leur valeur augmenter de 2,3% en moyenne, tandis que leurs volumes gagnaient 6,1%.
Les horlogers helvétiques n'ont pas exporté que des montres au cours du premier semestre. Durant cette période, 94,4 millions de francs de mouvements ont quitté la Suisse (+11,0%). Parmi les composants, les bracelets se sont montrés stables à 87,5 millions de francs (-1,0%). Les boîtes (34,8 millions, +18,0%) et les cadrans (23,7 millions, +26,6%) ont enregistré une forte hausse. Les réveils, pendules et horloges ont maintenu leur niveau de 2007 (17,6 millions, -0,5%).

Les marchés
Au cours du premier semestre 2008, les quinze principaux marchés ont évolué comme suit (valeur totale en millions de francs et variation en % par rapport à janvier-juin 2007):

1. Hong Kong 1'314,8 +20,9%
2. Etats-Unis 1'188,9 +1,8%
3. Japon 561,4 -5,1%
4. France 523,9 +22,1%
5. Italie 502,9 +5,9%
6. Allemagne 433,0 +13,0%
7. Chine 397,4 +64,1%
8. Singapour 382,6 +45,4%
9. Emirats Arabes Unis 340,2 +44,3%
10. Royaume-Uni 293,5 -5,7%
11. Espagne 232,7 +1,8%
12. Taïwan 147,8 +16,0%
13. Russie 144,6 -2,5%
14. Thaïlande 138,0 +22,3%
15. Arabie Saoudite 119,7 +39,2%


En juin, les principales destinations des produits horlogers suisses ont présenté une hausse. Hong Kong s'est montré très dynamique, tandis que les Etats-Unis et le Japon n'ont progressé que de quelques points. En Europe, la France s'est située dans la moyenne mondiale, l'Italie a légèrement ralenti sa croissance et l'Allemagne a affiché une augmentation particulièrement soutenue. A la huitième position au mois de juin, la Chine a doublé sa valeur mensuelle (+98,8%).
Le bilan semestriel fait état d'une croissance supérieure à 20% pour Hong Kong, qui est nettement devenu le premier débouché des exportations horlogères suisses depuis le début de l'année. Les Etats-Unis ont poursuivi leur ralentissement et n'ont affiché qu'une faible croissance entre janvier et juin. Bouclant le trio de tête, le Japon a vu sa situation se dégrader par rapport au premier semestre 2007. Dans son ensemble, l'Europe a progressé moins vite que la moyenne, mais est restée une destination intéressante pour les horlogers suisses, avec une hausse de presque 10%. Gagnant encore des parts de marchés, les exportations vers la Chine ont été particulièrement dynamiques. Singapour et les Emirats arabe unis se sont également distingués.

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved